Réorganisation envisagée chez Ascométal

Publié le 17/07/2012
Ascométal, l'autre sidérurgiste présent en Lorraine, programme lui aussi une importante réorganisation qui sera présentée le 24 juillet au comité d'entreprise.
Réorganisation envisagée chez Ascométal
Réorganisation envisagée chez Ascométal
Ascométal, l'autre sidérurgiste présent en Lorraine, programme lui aussi une importante réorganisation qui sera présentée le 24 juillet au comité d'entreprise.

© Le Républicain Lorrain, Mardi le 17 Juillet 2012 / Région /

La réorganisation prévoit, selon un communiqué de la direction à son personnel, « un arrêt de la filière plats à Allevard dans l'Isère et un plan de réduction des coûts pour l'ensemble des sites. » Ce projet répond, selon elle, « à un impératif de sauvegarde de la compétitivité d'Ascométal qui doit s'adapter aux évolutions du marché des aciers longs spéciaux, marqué par une surcapacité significative en Europe. » Il se traduira, d'ici fin 2012, de source syndicale, par quelque 307 suppressions d'emploi, dont rien que 166 à Allevard. Ascométal, qui emploie 2 300 salariés, en compte près de 650 en Lorraine dont plus de 500 à Hagondange. Des sites qui sont concernés par le projet. Ainsi, il serait question de 44 départs à Hagondange, 9 au CREAS, le centre de recherche situé sur le même site, et 4 à Custines, en Meurthe-et-Moselle. « En l'état, ce plan est inacceptable », estime la CFDT d'Ascométal à Hagondange qui attend des éclaircissements de la direction sur ce projet.