Résolution de la crise

Publié le 06/03/2012
À l'Agence régionale de santé, on explique : « SOS est aujourd'hui le seul groupe (privé à but non lucratif) ayant fait parvenir une déclaration d'intérêt pour l'association.
Résolution de la crise
Résolution de la crise
À l'Agence régionale de santé, on explique : « SOS est aujourd'hui le seul groupe (privé à but non lucratif) ayant fait parvenir une déclaration d'intérêt pour l'association.

© Le Républicain Lorrain, Mardi le 06 Mars 2012 / MMN /

Il prévoit un schéma de réorganisation, permettant un retour à l'équilibre d'Alpha Santé d'ici 2014, en posant la question de l'accompagnement financier dans la phase de transition. Le CHR (centre hospitalier régional) a pour sa part pris une délibération de principe sur une reprise conditionnelle du site d'Hayange.

Le ministère est informé et saisi du dossier par les diverses parties prenantes.

Les uns et les autres travaillent sur la résolution de la crise. »

L'associatif menacé

Le groupe SOS représente la dernière chance associative pour l'hôpital. L'intersyndicale redoute « une liquidation judiciaire » et une « reprise par un groupe privé à but lucratif. C'est la mort annoncée de l'offre de soins sur le bassin ». Philippe Palumbo, délégué CFDT, explique que « partout, la tarification à l'acte pénalise l'associatif, qui est menacé ».