Travailleurs saisonniers : vos droits ne sont pas en vacances

Publié le 10/07/2012 (mis à jour le 13/07/2012)
Face aux abus multiples, la CFDT part cet été à la rencontre des travailleurs saisonniers. Trois étapes sont prévues dans les Vosges.
Travailleurs saisonniers : vos droits ne sont pas en vacances
Travailleurs saisonniers : vos droits ne sont pas en vacances
Face aux abus multiples, la CFDT part cet été à la rencontre des travailleurs saisonniers. Trois étapes sont prévues dans les Vosges.

© Vosges Matin, Mardi le 10 Juillet 2012 / Vosges 

Stéphane Vannson et les militants distribueront un mode d'emploi clair et concis aux saisonniers.

Epinal

«Pour les saisonniers, la CFDT n'a pas les deux pieds dans le même sabot. » Tel est le nouveau slogan du syndicat pour son action, créée il y a 13 ans, destinée à ces travailleurs. Pour cette nouvelle édition, la CFDT a décidé de passer à la vitesse supérieure. Après le tour de France du bus l'an dernier avec 38 étapes, il en propose cette année 90 dont trois dans les Vosges (lire par ailleurs). Les militants accueilleront ces salariés sur les lieux de stationnement prévus et iront à leur rencontre à pied (et en sabot, histoire de coller à la formule du moment !), à vélo ou à bord de véhicules sonorisés dans les thermes, les hôtels, les restaurants et campings.

L'occasion de leur distribuer un fascicule clair et concis sur leurs droits dans lequel la CFDT se permet même le tutoiement. Une manière d'aller droit au but. Rémunération, santé, repos, contrat... rien n'est oublié, même les petites notes à la fin du mode d'emploi pour consigner ses heures, « les litiges portant souvent sur ce point », précise Stéphane Vannson.

« Un contrat dévoyé de sa mission d'origine »

Le secrétaire régional, en charge de cette campagne, rappelle le statut particulier du contrat saisonnier. Se différenciant du CDD par la seule dispense du paiement de la prime de précarité, « il doit être remis dans les 48 heures suivant l'embauche ». Seul problème : certains jeunes ne le reçoivent qu'à la fin de leur mission... Des exemples qui incitent la CFDT à toujours plus de sensibilisation afin d'éviter qu'ils ne se fassent arnaquer par un employeur peu scrupuleux.

Face aux abus multiples, le syndicat souhaiterait redéfinir de manière précise les contours de ce contrat « qui est parfois dévoyé de sa mission d'origine ». Les principales activités initiales étaient les cueillettes de fruits et légumes, le service dans les hôtels-restaurants, le travail dans les centres de vacances... « Si la saisonnalité dans le milieu touristique représente aujourd'hui 99 % des contrats en Lorraine », on voit poindre de nouvelles missions qui, elles, peuvent être réalisées toute l'année et devraient faire l'objet d'un CDD et non d'un contrat saisonnier. A l'image des travaux d'entretien dans les collectivités locales.

Parce que les saisonniers constituent un public un peu isolé, les militants interpelleront également les citoyens afin qu'ils n'oublient pas ces travailleurs qui, eux, ne sont pas en vacances mais participent à la réussite de celles des autres...

Passage de la caravane de la CFDT

 

Les militants stationneront la caravane ce mercredi 11 juillet, de 9 h 30 à 17 h, place des Fontaines-Bleues, à Contrexéville (devant la mairie) et le jeudi 12 juillet, de 9 h à 19 h, place du Tilleul, à Gérardmer.

Le même jour, entre 10 h et 14 h 30, ils se déplaceront vers les sites saisonniers de Gérardmer et La Bresse. Pour joindre l'utile à l'agréable, un concert des Pirates aura lieu dès 18 h, place du Tilleul également.

Enfin, le vendredi 13 juillet, ils distribueront le livret, de 9 h 30 à 10 h 30, au parc de loisirs de Fraispertuis, à Jeanménil.


 

 


TÉLÉCHARGEMENT DE FICHIERS