Université de Lorraine : un vote clair

Publié le 11/02/2012
Les urnes ont parlé : les élections aux conseils centraux de l'université de Lorraine (UL) qui se sont déroulées le 9 février ont mobilisé largement (jusqu'à 73 % de participation chez les professeurs) et livré un résultat très clair.
Université de Lorraine : un vote clair
Université de Lorraine : un vote clair
Les urnes ont parlé : les élections aux conseils centraux de l'université de Lorraine (UL) qui se sont déroulées le 9 février ont mobilisé largement (jusqu'à 73 % de participation chez les professeurs) et livré un résultat très clair.

© Le Républicain Lorrain, Samedi le 11 Février 2012 / Région

Avec 8 élus sur 12 possibles dans les collèges enseignants, la liste Lorraine, unis vers 2020 menée par Pierre Mutzenhardt rafle la mise. Ce dernier semble ainsi avoir pris une option très sérieuse dans la perspective de l'élection présidentielle du 28 février prochain. Derrière lui, les voix sont éparpillées : Jean-Louis Morel, Luc Johann, Christophe Benzitoun (ObstinÉs) et François Charoy (Liste L'UL, autrement emmenée par Arnaud Mercier) sont élus. Les sièges BIATOSS sont partagés entre UNSA (2), Sgen-CFDT (1) et ObstinÉs (1). Chez les étudiants, c'est l'Interassos qui s'impose (2 sièges), l'UNEF et le MET se partagent les 2 autres.

Outre ces 20 élus, le conseil d'administration de l'UL comptera sept personnalités extérieures désignées par les directeurs de collégiums et de pôles scientifiques et trois représentants des collectivités territoriales. Ces dix membres participeront au vote du 28 février et pèseront donc pour un tiers dans le résultat final. Mais on ne les imagine pas infirmer le vote de la communauté universitaire.

H. B.