Université : l'avenir de l'Udl unique préoccupe le syndicat

Publié le 09/06/2011
La CFDT en appelle à Valérie Pécresse
Université : l'avenir de l'Udl unique préoccupe le syndicat
Université : l'avenir de l'Udl unique préoccupe le syndicat
La CFDT en appelle à Valérie Pécresse

L'Est Républicain, Jeudi le 09 Juin 2011 / Ouverture Région Lorraine

 

Nancy. Les prises de position à l'issue de l'avis négatif du Cneser sur le projet de grand établissement universitaire lorrain (cf. ER de mercredi) se multiplient. Dernière en date, celle de la CFDT, dont la représentante s'était abstenue au Cneser. Le vote du Cneser « a laissé un goût amer », note la CFDT Lorraine qui associe à sa réaction sa branche professionnelle de l'éducation, le Sgen, pour « réaffirmer solennellement et avec détermination leur soutien plein et entier à la création d'un grand établissement pour fonder la future université de Lorraine. « Certes, des incertitudes et des inquiétudes demeurent [...], elles sont légitimes et fondées au regard des bouleversements et mouvements que la complexité et l'importance d'un tel projet, de même que la proximité de l'échéance, engendrent », ajoute le communiqué. » Cela étant, la Lorraine peut-elle se permettre de rater le rendez-vous : certainement pas d'autant moins que les conseils d'administrations des universités ont déjà émis des votes très nets en faveur du projet de décret soumis au Cneser. ».

Pour la CFDT, « il faut pouvoir garder le cap de la création de l'Université de Lorraine au tout début 2012, avant la fin de vie légale de chacun des conseils. Le ministère doit tout mettre en oeuvre pour que le décret [...] puisse promulgué dans les délais prévus par le calendrier initial ».