Pendant l'été, la CFDT reste vigilante et mobilisée

Publié le 14/07/2010
Les gesticulations du pouvoir - Ce soir, le Président de la République fera une intervention télévisée (Article Finances Lorraine)
Pendant l'été, la CFDT reste vigilante et mobilisée
Pendant l'été, la CFDT reste vigilante et mobilisée
Les gesticulations du pouvoir - Ce soir, le Président de la République fera une intervention télévisée (Article Finances Lorraine)

Au delà des mises au point qu'il ne manquera certainement pas de faire sur l'affaire Woerth Bettencourt (et de nous expliquer comment un grand corps de contrôle de l'Etat, sous les ordres du ministre du budget peut remettre un rapport sur l'action du dit ministre) le Président de la République interviendra sur le dossier des retraites. Il nous précisera peut-être s'il a bien vu et entendu les 2 millions de manifestants du 24 juin et quelles conclusions il en tire sur la nature du projet de réformes des retraites qui sera présenté demain en conseil des ministres. Notons tout de même que le 6 juillet dernier, date de son passage devant le conseil supérieur de la fonction publique de l'Etat, toutes les organisations syndicales ont voté contre le projet de réformes des retraites présenté par E Woerth.

Les organisations syndicales ne désarment dans cette période

Demain un peu partout en France des actions seront menées pour marquer les passage du projet de réformes des retraites devant le conseil des ministres.
- Ainsi en Meurthe et Moselle, l’intersyndicale départementale appelle à un rassemblement symbolique le 13 juillet à 17h00 devant la Préfecture à Nancy.
En cette veille de fête nationale, une guirlande tricolore et revendicative sera apposée en façade de cette même Préfecture
-  Ainsi en Moselle, une action intersyndicale est organisée autour d'un « point info retraites » en centre ville à METZ avec diffusion d’un tract intersyndical
Pendant tout l'été, les distributions de tracts, les affiches sur les panneaux syndicaux , les cartes postales envoyées depuis nos lieux de villégiatures pour évoquer la manifestation du 7 septembre rappelleront aux salariés combien le projet de réforme des retraites est injuste et inefficace et combien la manifestation du 7 septembre sera déterminante pour faire reculer le gouvernement.
 
De petites gouttes d'eau d'espoir ...
L'augmentation salariale du 1.7.2010
Comme s'y sont engagés les ministres le traitement des fonctionnaires augmente de 0,50 % au 1er juillet 2010 (Décret n° 2010-761 du 7 juillet 2010).
La valeur annuelle du traitement passe de 5 528,71 €  à 5 556,35 €, le point d'indice passe lui de 4,607 € à 4,630 €.
Certaines rémunérations augmentent également de 0,50 % dont le supplément familial de traitement. Le SFT est composé d'une part fixe (qui n'a pas été revalorisée depuis des décennies) et d'une part variable sur le traitement brut.
Un montant plancher existe pour les agents dont l'indice est inférieur à 449, et un montant plafond pour les agents dont l'indice est égale ou supérieur à 701.
 
supplément familial de traitement
à compter du 1er juillet 2010
enfants à charge
Part fixe 
Part variable
Total
Indice <449
Total
Indice >717
1
   2,29 €
-
2,29 €
2,29 €
2
 10,67 €
3 %
73,04 €
110,27 €
3
15,24 €
8 %
181,56 €
280,83 €
par enfant plus 
  4,57 €
6 %
129,31 €
203,77 €
 
La CFDT revendique une déhiérarchisation du SFT, c'est-à-dire un montant identique selon le nombre d'enfants quelque soit l'indice du parent
 
Un futur indice de fin de carrière du C administratif à 430 ?
Le projet du gouvernement prévoit d'accorder aux agents C administratifs l'échelon spécial (ES) réservé aux carrières techniques. Cela ferait passer le dernier indice du C de 416 à 430 soit 14 points d'indice supplémentaires. La durée de présence de l'échelon 6 de l'échelle 6 étant de 4 ans en moyenne, cette mesure constituerait une sorte de compensation au recul de deux ans du départ à la retraite.
Si la mesure est mise œuvre, le Budget récupérera une partie de ces points d'indice sur la GIPA que ne percevront pas les agents qui auraient rempli les conditions (+ de 5 ans dans le même échelon).
Comme aucun syndicat ne signera ce projet d'accord salarial, le gouvernement n'est pas obligé contractuellement de l'appliquer. Mais on peut penser, comme pour la catégorie B (nouvel espace statutaire), qu'il prendra une décision unilatérale par décret sans consultation des organisations syndicales. La CFDT surveillera ce point particulier. A suivre !
 
... Dans un océan de reculs sociaux annoncés, y compris aux Finances
Alors que les salaires seront bloqués pour 2011 (et baisseront même de 0,27% si l'augmentation des cotisations retraites pour les fonctionnaires contenue dans le projet de réforme des retraites passe) , les ministres (Baroin et Lagarde) ont annoncé la semaine passée aux fédérations des Finances que 'les budgets de fonctionnement des ministères (NDLR: saufles missions de l'Enseignement supérieur et Recherche, la Défense, l'Aide publique au développement) dont les nôtres  baisseront de 10% sur 3 ans'.
Les dépenses de l'Etat seront gelées de 2011 à 2013 (hors charges de la dette et des pensions de retraite).
La baisse de 10% des dépenses d'intervention (plus de 60 milliards d'euros sur 3 ans) également prévue affecterales aides sociales et les subventions. 
 
Les fédérations des Finances ont, selon les termes d’un communiqué commun décidé de continuer d’agir pendant l'été au travers de la pétition s'appuyant sur la plateforme revendicative unitaire ; par le boycott des instances convoquées en juillet (CTPM, CNAS); par l'appel à participer aux manifestations du 13 juillet contre le projet de loi sur les retraites ; par la préparation de la grève et des manifestations interprofessionnelles unitaires du 7 septembre.